Cela commence à faire longtemps que je n’ai pas écrit d’article sur ce blog à cause d’un manque de temps. Je vais essayer une nouvelle formule pour pouvoir continuer d’y écrire : publier des articles plus courts ou en plusieurs parties.

Introduction

Dans cet article, je vais parler d’un sujet à la mode que l’on appelle souvent (à tort) le Cloud. Mettre ses données dans les nuages, c’est bien pratique pour les retrouver partout, mais parfois on préfère en rester maître, ce qui est de moins en moins évident avec les systèmes de Cloud qui sont de plus en plus répandus (sans parler de tous les services web comme Facebook, Flickr,…).

J’utilisais depuis quelques années Dropbox que je trouvais bien pratique, mais cela me dérangeait d’envoyer mes fichiers à un tiers. De même, j’utilisais la synchronisation du calendrier et des contacts proposée soit par Google soit par iCloud, mais envoyer tous mes contacts et mon calendrier à Apple ou à Google me déplaisait, cela ne regarde personne ce que je fais de mes journées ! En découvrant le projet ownCloud, un équivalent des offres de Cloud citées précédemment mais stockées sur le serveur de son choix, j’ai décidé de le tester.

Owncloud

1er lancement

Cela fait maintenant plusieurs mois que j’utilise ownCloud et je n’en suis vraiment pas déçu (au contraire), je vais donc présenter dans cet article et les suivants tout ce qu’il est possible de remplacer avec ownCloud.

Prérequis

Le but d’ownCloud est de proposer les services que je vais vous présenter avec comme seule nécessité de disposer d’un serveur web pouvant faire tourner PHP 5 et d’un serveur de base de données mysql.

Il y a cependant autre chose nécessaire et à ne pas oublier, si vous comptez utiliser ce serveur pour stocker des informations importantes : un serveur de sauvegarde fonctionnel. En effet, à partir du moment où on décide de s’occuper de ses propres données, il faut toujours disposer d’un moyen de sauvegarde efficace pour ne pas les perdre. Je vous conseille fortement d’utiliser un service automatique stockant les données sur un lieu différent (il y a beaucoup moins de chance d’y avoir un orage à deux endroits différents !). La sauvegarde peut, par exemple, utiliser un serveur FTP (vous appartenant) et un programme basé sur rsync. Un autre service qui fonctionne bien et qui permet de sauvegarder des données d’une taille infinie pour 5$/mois, tout en les chiffrant avant qu’elles ne quittent votre ordinateur (on reste donc toujours maître de ses données) est Crashplan.

Installation d’ownCloud

Une fois le serveur web installé, il suffit de télécharger l’archive présente sur le site d’ownCloud et de l’extraire dans le dossier voulu (et si nécessaire mettre le VHost correspondant).

L’installation est ensuite très facile (en un clic et 5 champs à remplir !). Elle se déroule sur la page « http://nom.de.domaine/owncloud » ou « http://nom.de.domaine/ » selon le type d’installation effectué.

Installation d'owncloud

Installation d’owncloud

À suivre dans un prochain article : comment ownCloud peut remplacer Dropbox.

Liens

Tagged with:
 

Laisser un commentaire